FILACO 2018 : Un évènement du Collectif Africa 50

La Région Auvergne Rhône Alpes et sa Métropole Lyon ont un long et riche passé de relations avec le continent africain et la Caraïbe : avant comme après les péripéties coloniales et depuis les émancipations, se sont créésdes liens dynamiques et durables.

Lyon s’honore du premier Musée Africain. C’est à Chasselay que se trouve une nécropole nationale africaine unique en son genre. Nombre de communautés vivantes, pour une bonne part regroupées dans le Collectif AFRICA 50, développent ces liens.

Le FILACO – Festival International des Littératures Africaines, Caribéennes et de l’Océan Indien veut encourager et faire connaître la vie culturelle africaine (auteurs, éditeurs oeuvrant ici même et en Afrique, dans la Caraïbe et dans l’Océan Indien) auprès du grand public, des lycéens et des universitaires.

En 2016, sept auteurs ont été invités : Mohamed Amara (Le Mali rêvé), Jacques Bruyas (Les écrivains de la Région Rhône-Alpes et la présence de l’Afrique, de la Caraïbe et de l’Océan Indien dans leurs oeuvres), Christine Adjahi (Son oeuvre écrite, ses éditeurs et l’art du conte), Christian Epanya (Le parcours du livre
illustré – de l’auteur aux lecteurs), Mariama Samba Balde (Boubou/Hors cliché et son fi lm Qui suis-je sans mari ?), Céline Kula Kim (Les femmes dans les littératures africaines), Léonce Lebrun (L’apport de Frantz Fanon et d’Aimé Césaire dans l’émancipation de nos peuples).

Le FILACO 2018 aura pour point d’orgue l’évocation de la mémoire de Louis Thômas Achille, compagnon de Léopold Sédar Senghor et d’Aimé Césaire, instigateur de la Revue du Monde Noir, promoteur de la Revue Présence Africaine, fondateur de l’Association éponyme et initiateur en France des Negro spirituals avec le Park Glee Club.

Cet hommage lui sera rendu dans l’amphithéâtre qui lui est dédié dans le Lycée du Parc, où il eut comme élèves Michel Fabre, la référence pour les Noirs américains et le Pr Elikia M’Bokolo, la référence pour l’Histoire de l’Afrique, Directeur d’Etudes à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris.

Voir le livret : Cliquez-ici

Partager sans modération
  •  
  •  
  •  
  •  
  •