L’Espagne a mis en place des programmes pour faciliter le retour volontaire des Sénégalais

Le royaume d’Espagne a mis en place des programmes de coopération pour faciliter « le retour volontaire » des Sénégalais au bercail, en leur octroyant des financements pour des activités créatrices de revenus, a dit son ambassadeur à Dakar, Alberto Virella, précisant que plus de 138 Sénégalais en bénéficient déjà.

« Nous avons un avenir partagé. Pour ces Sénégalais qui souhaitent retourner vers leur communauté d’origine, ils peuvent continuer à avoir des liens avec l’Espagne, car il y a des programmes de coopération qui sont déjà utilisés », a-t-il ajouté.

Il s’exprimait lors d’une conférence de presse tenue à sa résidence suite au décès, la semaine dernière, de deux Sénégalais Mame Mbaye Ndiaye et Ousseynou Mbaye, à Madrid.

Il a cité le projet d’appui à la réduction de la migration à travers la création d’emplois ruraux au Sénégal (PACERSEN), un programme déjà établi entre l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement et l’Agence nationale d’insertion et de développement agricole (ANIDA).

Ces programmes, selon le diplomate espagnol, « assistent des Sénégalais qui volontairement veulent retourner dans leur communauté en leur octroyant des financements afin de les aider à entreprendre des activités créatrices de revenus et d’emplois ».

M. Virella a assuré que plus de 138 Sénégalais bénéficient déjà de ces projets dont certains sont en cours.

« Nous avons visité plusieurs de ces projets. Nous avons noté beaucoup de satisfaction. Certains ont développé leur affaire et créé des emplois », a-t-il dit, soulignant qu’aucun ressortissant « n’est obligé à revenir », mais les volontaires seront soutenus.

« Ce sont des exemples pour vous montrer l’état et la richesse importante des rapports, l’engagement mutuel et la connexion entre nos deux pays que nous comptons renforcer afin de surmonter n’importe quelle difficulté », a-t-il dit.

L’ambassadeur de l’Espagne au Sénégal a par ailleurs fait savoir que les autorités des deux pays sont en train de « négocier » un accord sur la sécurité sociale des Sénégalais qui travaillent en Espagne, qui cotisent en Espagne et qui ont des problèmes de prise en charge à la retraite.

« Nous voulons rendre plus avantageux les retraites des Sénégalais qui ont contribué au Sénégal et en Espagne », a-t-il promis.

Dakar, 20 mars (APS)

Partager sans modération
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.