[Lu Ailleurs] Politique européenne et migrations : le Fonds fiduciaire d’urgence en débat

En novembre 2015, l’Union européenne annonçait la création d’un fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique, visant à s’attaquer aux migrations irrégulières. Ce mécanisme de financement d’un nouveau genre, mobilise les ressources de l’aide publique au développement sans que son efficacité au regard des besoins et des stratégies des pays partenaires soit assurée. Le FFU est critiqué à plusieurs titres. Coordination SUD a récemment organisé un débat sur le sujet, réunissant pouvoirs publics français et européens, organisations de la société civile et milieu de la recherche.

Afin de prolonger la discussion, deux interviews vous sont ici proposées. Celle en vidéo ci-dessous de Guila de Ponte, consultante chez Concord Italia et un entretien avec Elly Schlein eurodéputé et présidente du groupe de travail DEVE sur les migrations et les réfugiés.

Ces interviews complètent la documentation disponible, à savoir le récent rapport de Concord, traduit en français, qui produit une analyse du Fonds fiduciaire de l’UE pour l’Afrique, ainsi qu’un nouveau numéro de la collection des Notes de SUD, qui lui, apporte un éclairage vu de France à partir d’entretiens menés à l’automne dernier avec les acteurs français impliqués.

Pour Guila de Ponte, consultante pour Concord Italia, « il est urgent de séparer les fonds de développement de ceux dédiés à la gestion des migrations », comme elle le déclare dans l’interview vidéo suivante :

Source : Coordination SUD

Partager sans modération
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.